Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mesures de sécurité destinées aux instrumentistes à vents après le confinement

musique, douarnenez, fanfare à bout de souffle

Trompettistes, tubistes, clarinettistes et saxophonistes, soubassophonistes et héliconiens, bombardistes et cornemusiens, biniouistes, cornistes et cornetistes, flûtistes et flûtedepanistes, tubistes, trombonistes et agraphiens, organistes, j'en passe et des meilleurs,  cet article vous est destiné.
Vous êtes particulièrement concernés par les mesures de sécurité visant à restreindre la propagation du virus. En effet, vous brassez de l'air en exerçant votre activité. Vous le faites aller et venir, ne sachant pas trop si celui que vous inspirez est sain, au moins devez-vous veiller à ce que celui que vous expirez soit filtré, au cas où vous seriez sans le savoir un porteur sain. Voilà pourquoi, nous, ASV -agence de sécurité des vents-, vous présentons les préconisations suivantes.

Pour les joueurs de clarinette - n'oublions pas les joueuses -, de trompette, de saxophone, de trombone, de cornet, de bombarde, le masque sera fixé sur le pavillon de l'instrument. Notons au passage que la sourdine, accessoire pour effet "son sourd", est fortement recommandé. Trompettes, trombones, abusez de cet effet tant que vous le pourrez, vous contribuerez ainsi à la santé de tous !!

Une solution élégante pour les instruments tels que soubassophone ou tuba, de volume plus important (le volume s'entend par taille de l'instrument même s'il est souvent corrélé à la puissance sonore) consiste en l'usage de collants à la taille XXXXL ou XXXL ou XXL (je corrige le vocable élégant, le législateur ayant oublié que des collants coquins, genre bas résille sont proscrits tant les espaces importants entre les mailles laissent toute latitude au virus).  Vous fixerez la partie culotte sur le pavillon. Vous pouvez utiliser les jambes en les nouant autour de votre cou pour en faire un foulard. En cas de forte chaleur, ce qui n'arrive jamais, introduisez les "jambes" dans le corps de l'instrument en mettant la paire de collants à l'envers.

En répétition, en concert,  n'oubliez pas de remettre votre propre masque (et si possible masque propre) sur votre visage durant les pauses. N'oubliez pas qu'alors l'air ne ressort plus par votre instrument mais à nouveau par votre bouche.

La flûte de Pan est interdite car d'une part le dispositif masque à fixer à l'extrémité des tubes en bambou est d'un coût non négligeable et que surtout, les joueurs de flûte de Pan, de par leur technique, diffusent une quantité d'air et de salive qui ne se dirige pas vers les tubes mais tout autour, surtout les mauvais joueurs. Malheureusement, nous ne disposons pas des moyens nécessaires pour organiser des auditions. Un fait bien dommageable, étant donné que cette flûte, non percée de trous dans sa longueur, est un instrument qui ne perd pas d'air entre les embouchures et l'extrémité des tubes.

Flûtes, à bec, traversière, à champagne : étant donné le plus faible volume d'air mis en jeu, nous avons conçu et ceci avec l'aval du gouvernement, que les flûtistes auront le droit de jouer sans filtre mais pianissimo. Déjà qu'on ne les entend pas assez, la mesure paraîtra inappropriée mais la liberté ça se paye, pourrait-on arguer... Sur le cas particulier des flûtes à champagne, c'est la flûte elle-même lorsqu'elle est remplie qui diffuse des bulles d'air dont nous ne connaissons pas la provenance. Alea jacta est, le sort en est jeté, à chacun de peser les risques. Après tout, si la flûte est vide, elle ne présente aucun risque et nous nous sommes demandé ce qu'on pouvait arroser dans le contexte actuel.

Pour les cornemuses, binious, uillean pipes et plus généralement tous les instruments à poche d'air, la norme asv préconise de fixer le filtre directement avant la sortie de la poche -voir toutes les matières agréées sur le site dédié. De cette façon, le son ne sera pas trop dénaturé. Veillez à changer le filtre toutes les six heures de pratique instrumentale. Le site vous propose un chronomètre qui s'active au passage de l'air, ce qui vous évitera tous les calculs fastidieux du temps passé sur votre instrument (existe en plusieurs couleurs, plusieurs formats, à l'effigie du drapeau breton ou autres pays celtiques).

Nos experts se sont interrogés sur le délicat problème de l'orgue d'église. En effet, ce monument bien qu'actionné par un clavier, des pédales et autres tirettes n'est rien d'autre qu'un instrument à vent. Il utilise l'air de son environnement qu'il rejette ensuite par ses tuyaux (petits pour les sons aigus, gros pour les sons graves). De ce fait, l'air est redistribué dans l'espace modifiant la répartition des particules invisibles de covid qui peuvent s'y cacher. Nous vous proposons une sécurisation de tous les tuyaux d'air et un tarif dégressif selon la quantité de tuyaux, 20 tuyaux protégés, 5 protections gratuites par exemple. Notez bien que dans ce cas, l'orgue va agir en réalité comme un purificateur d'air, puisque toutes les impuretés iront se loger dans les filtres. Nos experts travaillent actuellement pour déterminer la longévité des filtres, une tâche ardue car la variante "jeu de l'organiste" est difficilement quantifiable : certains jouent énormément de notes en même temps générant un volume d'air dans les tuyaux supérieur à ceux, plus modestes, qui risquent une note par ci, par là. Leur répertoire, également, est une variante à prendre en compte. Les fugues de Bach notamment, atteignent un grand nombre de tuyaux et ceci de manière prononcée à cause de la superposition des lignes mélodiques. Nous envisageons ni plus, ni moins de les interdire. Cette éventualité vous sera confirmée dans les prochains jours.

Nous ne terminerons pas sans dire combien tous les musiciens nous manquent depuis des semaines. Vivement le retour des fanfares et il en existe pléthore en France. Nous citerons, sans parti pris aucun, la fanfare A bout de souffle et le groupe Les Reuz Bonbons de Douarnenez. On leur interdit les plages, espérons au moins que nos préconisations leur permettront de s'adonner à un autre de leurs plaisirs : la musique !!

Tag(s) : #Actualité 2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :