Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le gout d'emma, emmanuelle maisonneuve, gastronomie, guide michelin

Cette BD raconte l'expérience professionnelle de son auteur qui a été la première femme à tester les hôtels et restaurants pour le guide Michelin. Fruit d'une collaboration franco-japonaise, le style manga s'incruste de manière discrète dans la touche de la dessinatrice  Kan Takahama notamment dans la représentation des visages.
On découvre avec Emma les critères d'évaluation des inspecteurs du fameux guide, leur façon de se présenter lors de la visite, leur art de ne rien laisser passer et de relever les moindres détails.
C'est donc quasiment un ouvrage documentaire sur les coulisses du métier de critique gastronomique. A part la relation amoureuse chaotique d'Emma avec son ami Thomas, on ne peut pas parler de dimension fictionnelle, voilà pourquoi je classe cet ouvrage dans la catégorie docu-fiction.
L'album sera très éducatif pour les élèves de filières technologiques et professionnelles en hôtellerie restauration. Parce que bien sûr, il est complètement en lien avec leur spécialisation, mais aussi parce qu'il décrit parfaitement les qualités qui contribuent au développement professionnel : rigueur, approfondissement, organisation, intégrité, motivation. Le parcours d'Emma, grâce à ces différentes qualités, la mène du statut  de stagiaire attentive à celui d'une inspectrice confirmée et respectée par ses collègues. C'est seulement à ce stade qu'elle trouve son propre style et peut se permettre de défendre un établissement qui ne regroupe pas tous les critères habituels de satisfaction mais dont elle apprécie les produits, la façon de cuisiner et une forme originale de convivialité.

Les Arènes ; 2018 ; 18 €  ; Scénario  de Maisonneuve et Pavlowitch ; Dessin et couleur  de Takahama

Tag(s) : #BD Mangas, #Docu-fiction, récit, essai

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :