Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cherie priest, princess x, littérature jeunesse

Avis, critique, Celle qui voulait conduire le tram
Seattle, État de Washington, Libby et May  sont deux amies inséparables. Libby a un don prononcé pour le dessin et au fil des années, les deux filles amassent des cahiers de bandes dessinées décrivant l'univers fantastique de leur héroïne, Princess X. Mais brutalement, Libby disparaît. May fait le rêve récurrent de son retour et reste persuadée que contrairement à ce qu'on a essayé de lui faire croire, Libby n'est pas morte. Un jour, elle revient sur le lieu d'un café où les deux adolescentes aimaient se retrouver, et découvre, apposé sur la vitrine, un autocollant à l'effigie de Princess X. À ce point, l'enquête peut commencer...
May fera la rencontre de Trick, féru d'informatique et tous deux, ils réuniront leurs compétences pour résoudre des énigmes postées sur un mystérieux site internet. Parviendront-ils à neutraliser le malfaisant Mister Bones, retrouveront-ils Libby  alias Princess X ?
On retrouve l'esprit du Club des cinq, versus 21ème siècle car en effet, les péripéties se déroulent en partie dans le monde virtuel. Les indices relevés sur internet emmènent les adolescents dans des aventures bien réelles. Quelques pages de bandes dessinées agrémentent la lecture. Et pour les lecteurs passionnés, l'édition originale a relié au livre un site instagram  iamprincessx.

Bayard Jeunesse ; 2017 ; 350 p. ; 14€90
Traduit de l'anglais (Amérique) par Vanessa Rubio

Tag(s) : #Littérature jeunesse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :