Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le rapport de brodeck, philippe claudel

À la demande du maire du village, Brodeck doit rédiger un rapport sur ce qui est advenu un terrible soir de folie humaine. Il est pourtant un des rares villageois à ne pas avoir assisté, ni contribué à la mort de l'Anderer (l'Autre dans le dialecte local). Est-ce parce que Brodeck n'est pas témoin des faits qu'on lui demande de les raconter ? Ou ne serait-ce pas plutôt parce qu'il est lui-même, comme l'Anderer, un inconnu arrivé un beau jour au village et à propos duquel on s'est posé mille questions ?
Tel un joueur à la stratégie infernale, Philippe Claudel déplace subrepticement les pièces de son échiquier. L'horreur atteint des sommets parfois si hauts qu'on se refuse à la voir. Il y a le présent de Brodeck, la rédaction de son rapport et l'enquête qu'il mène pour tenter de dénouer les fils du drame. Puis il y a aussi le passé de Brodeck, une période d'internement dans un univers concentrationnaire. Oui, univers concentrationnaire, on ne sait pas au juste où cela se déroule et tout ce qui en ressort porte à l'universalité les défaillances humaines. Pas des cruautés mais LA cruauté comme un cancer qui ronge l'Homme pour mieux détruire des hommes.
Brodeck navigue dans les rues du village, dans la campagne et dans les bois. Tantôt à l'abri dans son cocon familial, - avec Poupchette, sa fillette adorée,  Emelia, sa femme, qui ne cesse de chantonner, l'esprit à jamais bloqué par l'insupportable, la vieille Fédorine qui lui a naguère sauvé la vie - , tantôt effrayé mais résolu dans les antres des monstres qu'il interroge pour comprendre et écrire comment on a bien pu en arriver à "l' Ereigneis ", l'évènement.
Brodeck, du présent plonge dans le passé, pour revenir à son point de départ : l'enquête. Passé et présent s'apostrophent mutuellement comme pour dire l'omnipotence, l'omniprésence de la question dont la réponse désole : l'Homme est-il donc si mauvais ?
En écho à la lecture du roman, on pourra lire son adaptation en bande dessinée, une merveilleuse coréalisation de Manu Larcenet et de Philippe Claudel pour le scénario. Pour en savoir davantage : texte, sons et images sur le site de France Inter.

Manu Larcenet, Le rapport de Brodeck, avis, critique


Philippe Claudel : Le rapport de Brodeck ;  Le livre de Poche ; 2009
Manu Larcenet Philippe Claudel : Le rapport de Brodeck ;  Dargaud  ; 2015

Tag(s) : #Littérature française, #Coup de coeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :