Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

catherine cuenca, celle qui voulait conduire le tram,  talents hauts

Pendant la première guerre mondiale, les femmes prennent la relève des hommes dans certains métiers. Ainsi, "la wattwoman" va remplacer le wattman (dénomination vieillie du conducteur de tramway). Agnès devient donc conductrice de tram mais quand son mari, blessé au front, réintègre le foyer, le conflit s'installe dans le couple. Célestin, que son handicap rend aigri, ne supporte pas l'émancipation de son épouse qui "ose" exercer un métier d'homme. Il sombre dans l'alcool.
La guerre terminée, les femmes sont invitées à retourner dans leur foyer s'occuper de maris et enfants. C'est alors qu'Agnès rejoint un groupe de militantes féministes ce qui va attiser davantage encore la colère de Célestin.
Ce roman historique aborde la question de la lutte des femmes pour la liberté et pour l'accès au mêmes droits que les hommes : égalité professionnelle, droit de vote, identité sexuelle et contraception. Dans la première moitié du vingtième siècle, une femme contrevient à la loi, si elle porte un pantalon !! L'occasion d'évoquer les amalgames rapides entre femme libre et invertie et la vie difficile considérée comme amorale des femmes homosexuelles. L'occasion pour le jeune lecteur - et la jeune lectrice (!!) - de réaliser combien certains droits paraissant anodins aujourd'hui relèvent de luttes militantes acharnées.
L'écriture, limpide, est adaptée pour des lecteurs de niveau moyen et confirmé à partir de 14 ans. On regrettera une indélicatesse dès la première page que je me permets de retranscrire : Les nuages lui ont tout juste laissé le temps d'accompagner ses fils à l'arrêt de tramway avant de crever. Éclater aurait été plus à propos dans la tournure de la phrase... Mais à part cela, le roman est correctement écrit, et pose le choix clair de décrire une histoire particulière - Agnès  et Célestin - pour ensuite l'élargir aux luttes féministes bien contextualisées.
L'ouvrage est soutenu par Amnesty International qui note en exergue " Un roman qui insiste sur l'importance de ne jamais céder quand il s'agit de revendiquer les mêmes droits pour toutes et tous".

Editions Talents Hauts ; Collection Les Héroïques ;  2017 ; 160 p. ; 14 €

Tag(s) : #Littérature jeunesse

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :