Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

amélie nothomb, frappe-toi le coeur

Des échos de chroniques ont fait état du caractère exceptionnel de ce cru Nothomb 2017. Les inconditionnels de la diva au stylo ne seront peut-être pas déçus mais les autres ?
Il y a le thème, intéressant, celui de la jalousie. Le visage d'une mère se contracte imperceptiblement quand des compliments sont adressés à sa fille, Diane. Laquelle va travailler à combler le manque d'amour maternel. Puis un petit frère arrive. Diane constate rapidement que sa mère, cette fois, ne manifeste pas de jalousie. Ce qu'elle s'explique par l'aura différente d'un petit garçon. Maiiiiiis, une troisième grossesse arrive bientôt à son terme. Le nouveau bébé sera-t-il de sexe masculin ou féminin ? Masculin espère la fillette qui ne voudrait pas voir souffrir une petite sœur de l'impitoyable froideur maternelle... Et on s'y attend, arrive au monde une toute mignonne petite fille qui comble sa mère et s'en voit comblée d'amour !!!
Tout ce monde-là grandit avec en charge les trop-plein et les vides. On suit Diane dans sa vie d'écolière, de lycéenne puis d'étudiante. Bien sûr, elle sera très sensible aux compliments et recherchera en permanence la reconnaissance.
Du point de vue de l'écriture, on oscille du conte à un mauvais scénario de téléfilm. On s'ennuie, on n'a pas d'émotion, même pas d'empathie vis-à-vis de Diane. Les personnages sont décrits sans aucune profondeur, comme esquissés dans le seul but de les emmener au bout d'une histoire dont on devine à l'avance la trame. Parfois, les livres d'Amélie Nothomb sont drôles mais celui-ci ne peut pas l'être. Ici, la machine impitoyable qui broie les êtres nous glace mais ne nous émeut pas. C'est peut-être là le souhait de l'auteur, elle se tient à distance pour éviter toute pleurnicherie et elle fait du lecteur un observateur qui analyserait les rouages psychiques d'une famille comme un scientifique scrute la lentille d'un microscope. Déstabilisant...

Albin Michel ; 2017 ; 180 p. ; 16,90 €
 

Tag(s) : #Littérature française

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :