Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lettres de l'interieur, john marsden, littérature jeunesse

Mandy et Tracey se découvrent l'une l'autre en s'écrivant. Oui en s'écrivant, sur du vrai papier, avec un stylo. Il faut dire que le roman a été publié pour la première fois dans sa version anglaise - Letters from the inside - en 1991 !!
Leur correspondance traduit les occupations du temps fragile de l'adolescence : les amours, les amis, la famille, les profs. Rien que des choses très banales.
Mandy s'étonne toutefois que l'adresse de Mandy soit une boîte postale. C'est celle de l'entreprise de mon père se justifiera la jeune fille. On devine très vite qu'il y a là anguille sous roche.En illustration de cet article, figure la première de couverture de l'édition de 2016 mais lors de la première édition, en 1998, l'image dévoile l'intrigue du roman au premier coup d’œil. Voilà comment une simple image - parfois c'est le résumé qui joue ce mauvais rôle -peut complétement modifier l'approche d'un texte de fiction.
Ce roman vient nous faire réfléchir sur ce qu'est une "bonne personne" au delà de ses comportements les plus regrettables. John Mardsen ne s'en tient pas au schéma classique dans lequel une faute entraîne le pardon qui lui-même rétablit la confiance. C'est toute la force de ce roman de littérature jeunesse, le pardon et la confiance peut-être mais après moultes réflexions. La fin surprend mais toute fin n'est pas prévisible...

L’École des Loisirs Collection Medium Lecture pour les lycéens

 

 

Tag(s) : #Littérature jeunesse, #Littérature étrangère

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :