Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

rouergue noir, colin niel, policier

Colin Niel signe un roman policier à plusieurs voix. Chacun des cinq chapitres a pour narrateur un des personnages clé du roman. Aux variations de style et de vocabulaire s'ajoute bien évidemment un angle singulier d'approche de l'intrigue qui s'amorce par la disparition soudaine d'une femme de quarante ans. Une construction romanesque qui rappelle celle de Jacques Expert dans son roman policier Qui ?
On va de surprise en surprise car tout ce qu'on imagine est démenti par un scénario bien travaillé. Contre toute attente, on passe de l'univers rude des éleveurs de brebis, quelque part dans le massif central, aux extravagances d'une jeunesse un peu désœuvrée qui cherche tous les moyens de survie possibles dans une ancienne colonie française, quelque part en Afrique. Avec cette langue, qui réclame peut-être un lexique si on n'a pas lu l'excellente BD Aya de Yopougon  de Marguerite Abouet. Mais ce n'est pas grave, on comprend malgré tout... Cliquez ici pour quelques indications.
Alice, Joseph, Maribé, Armand, Michel sont liés entre eux, mais absolument pas comme ils l'imaginent. Et c'est là que le roman devient succulent. Face au drame, on sourit presque. Et on remercie intérieurement l'auteur de sa fertile imagination. On le remercie de nous avoir si bien baladé !!! Bravo !

Éditions du Rouergue Noir ; 2017  ; 224 p. ; 19 €
Sélection du Prix du roman Cezam Inter CE

 

 

Tag(s) : #Littérature française

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :